Temps de lecture > 1 minute

Le chiffre de la semaine nous vient tout droit du consumer barometer de Google. Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce site internet, il s’agit tout simplement d’un outil superbe qui proposent de nombreux segments différents avec des statistiques sur les internautes français.

Comme toutes les statistiques, il faut bien entendu les re-contextualiser avec le panel interrogé. Cependant, il me parait assez intéressant de constater qu’en France et dans le secteur du tourisme, deux tiers des internautes effectuent une recherche avant de réserver.

En outre, 14% effectuent une recherche mais préférent réserver offline. Au final ce n’est pas moins de 64% des internautes qui réservent un produit touristique en ligne.

google-reservation-voyages.jpg

Un chiffre qui se banalise de plus en plus mais qui je pense devrait faire un peu plus réagir les acteurs du tourisme français.

La fonctionnalité de réservation en ligne et des canaux de trafic comme le référencement naturel ou payant sont directement impliqués dans ces résultats. Néanmoins il ne faut pas oublier les autres leviers comme les médias sociaux qui prennent avec le temps une forte ampleur.

Pour ceux qui voudraient retrouver tous ces chiffres ou les comparer avec des autre pays européens, c’est par ici

Enfin voici de quoi satisfaire les curieux qui voudraient en savoir un peu plus sur le panel interrogé.

  • Nicolas Baudy

    Les chiffres me surprennent!
    La proportion d’achat online, qui varie selon les lignes de produits (air, fer, hôtels, packages, etc), est un chiffre de l’ordre de 25-30%.
    La proportion des internautes qui ont consommé et qui ont fait une recherche online s’établit plus près des 80%.
    Les maths ont l’air de dire plus de 50% (80-30) de ceux qui ont consommé ont fait leur achat offline alors qu’ils se sont renseignés online.
    Même si on retient ce chiffre faible de 65% de ce baromètre, les mêmes maths montrent qu’ils sont plus de 35% (65-30) à avoir acheté offline tout en se renseignant online.
    À creuser!! Le web2store pèse lourd… C’est la seule conclusion qui importe!

    • Matthieu Dixte

      Tout à fait d’accord avec toi Nicolas au sujet du web2store et on pensait en parler une prochaine 😉 (démasqué haha) Merci de nous avoir déniché le chiffre de la semaine prochaine.

      L’autre Nicolas (auteur de l’article) a fait le choix de faire un focus sur la recherche à l’occasion de sa présence actuelle au SEO campus à Paris 😉

  • Pingback: e-Tourisme : l'intérêt d'une stratégie digitale pour les acteurs touristiques - Markentive()