Temps de lecture > 2 minute

Le chiffre de la semaine nous vient tout droit de Tenerife où se tenait la 6e rencontre du Syndicat National des Agences de Voyages (SNAV).

Une nouvelle fois ces chiffres proviennent du Cabinet Raffour Interactif qui se préoccupe de plus en plus de la situation des agences de voyages dans leurs études.  Le chiffre est peu anodin et confirme une réalité à laquelle sont confrontés les agents de voyages.

Les touristes deviennent avec le temps plus autonome dans la recherche d’informations au sujet de leurs envies de voyages. En outre, le touriste est aidé par tous les sites d’informations, les blogs de voyageurs, les avis de consommateurs… avant même de pousser les portes d’une agence.

Par conséquent, le web est un moyen idéal pour le touriste de découvrir des destinations et conforter ses choix spontanés. Puis en quelque sorte il accumule une certaine expertise en recherchant un maximum d’informations pour conforter sa ou ses décision(s).

Il y a donc fort à parier que ce sont la sécurité et le contact humain qui incitent ces personnes à se déplacer dans une agence de voyages. Ces derniers y trouveront les derniers conseils qu’ils n’auront pas trouvé sur internet et chercheront sûrement à être rassurés au sujet de certaines modalités propres au domaine touristique (et notamment au sujet du transport).

 A noter que selon la même étude  38% des Français réservent leurs vacances en agences de voyages ou via un Tour Opérateur (TO) et 67% d’entre eux partent à l’étranger (contre 20% en France).