Temps de lecture > 8 minutes

Est-ce que ma page Facebook marche bien ? Est-ce normal d’avoir si peu d’impressions ou de partages ? Mon taux de personnes qui en parlent est-il dans la moyenne ? Autant de questions qui sont difficiles à connaître sans faire un benchmark des fan pages Facebook de vos concurrents. D’ailleurs il s’agit de rapprochements qui nécessitent plusieurs éléments à prendre en compte avant de juger votre « Reach Facebook ».

Définition du Reach Facebook

Le reach Facebook est un terme barbare qui représente la couverture de votre campagne Facebook auprès des internautes sur une période précise. En d’autres termes, il va s’agir des impressions et de la portée de vos publications. Ces métriques sont d’ores et déjà indiquées sous vos publications Facebook en précisant trois types de portées :

  • la portée organique (le nombre de fans que vous avez touché de manière naturelle parmi vos abonnés) ;
  • la portée virale (les membres Facebook qui ont vu une de vos publications grâce à une interaction de l’un de vos fans) ;
  • la portée sponsorisée (qui comme son nom l’indique représente l’achat publicitaire pour améliorer la visibilité de vos publications).

portee-publications-facebook

L’Edgerank Facebook

Naturellement le taux d’affichage de vos publication n’est pas aussi aléatoire qu’il n’y paraît. Il dépend tout simplement d’un algorithme tout comme il en existe sur Google pour gérer le positionnement des résultats de recherches. Cette formule technique s’appelle l’Edgerank.

Néanmoins, voici les trois indicateurs clés qui  vont influencer vos résultats :

  • Métrique Affinitaire : est tout simplement l’affection qu’exprime un internaute avec  un autre utilisateur ou une page Facebook. 

Certes, je ne vous parle pas d’amour mais plutôt de liens qui rapprochent et démontrent l’intérêt d’un individu auprès d’une fan page. Pour retranscrire cet intérêt Facebook analyse le nombre d’intéractions que vous avez avec une page (j’aime, commentaires, partages, visites…) mais aussi les interactions qu’ont vos amis proches avec cette même page.

[box_info]Exemple: Si vous visitez plusieurs fois par jour le profil d’un très bon ami et que vous intéragissez beaucoup avec lui que ce soit par le biais de j’aime, messages privés, commentaires… alors il y a de forte chances que ses actualités remontent dans votre fil d’actualité.[/box_info]

De surcroît, si ce dernier intéragit beaucoup avec une fan page Facebook dont vous êtes fan ou non, alors cette dernière a plus de chance d’apparaître aussi dans votre newsfeed. Tout comme Facebook favorisera l’affichage d’une fan page Facebook si êtes souvent interactif avec cette dernière.

L’affinité est aussi appliqué au sujet du contenu. Un internaute qui commente ou aime plus facilement des photos que du contenu texte ou des liens favorisera l’affichage de photos dans son fil d’acutalité.

[box_info]La raison ? Elle est simple, Facebook cherche à afficher le résultat le plus pertinent possible. Contrairement à Google, celui ci ne désire pas vous apporter une réponse dans votre newsfeed (cela passe désormais par le biais du Social Graph Search), mais plutôt de vous apporter un contenu qui vous intéressera. Il ne faut pas oublier que la raison première d’être sur Facebook est de communiquer avec ses amis proches.[/box_info]

[box_warning]Le degré d’affinité n’est calculé que dans un sens unique et axé sur le profil de l’internaute. Par exemple, si l’utilisateur A visite plus souvent le profil B et que ce dernier ne le fait pas de manière réciproque, alors l’affinité ne sera décompté qu’au sujet du profil A envers le profil B et non l’inverse.[/box_warning]

  • Métrique Poids : exprime la popularité de votre publication.

En d’autres termes, il s’agit de l’estime portée par les utilisateurs au sujet de votre contenu partagé sur Facebook. Le réseau social va mesurer l’intérêt que porte un utilisateur en analysant l’interaction qu’il va produire.

Plus cette dernière requiert un effort de sa part ou démontre une plus forte attention, plus votre « capital sympathie » de votre contenu sera fort (et donc mis en avant car il sera susceptible d’intéresser d’autres utilisateurs).

[box_info]Une publication qui détient plus de commentaires que de « j’aime » prouve qu’elle est intéressante. En effet, les internautes font l’effort d’écrire du texte et d’intéragir avec la page Facebook. Par conséquent, cet engagement favorisera la visibilité de la publication.[/box_info]

  • Métrique Temps : l’indicateur est cette fois-ci plus « technique » tout en restant abordable.

Cette métrique se compose en plusieurs typologies chronologiques :

1°) la fréquence de publications : plus vous publiez dans une journée et plus Facebook vous bridera pour éviter de spammer les utilisateurs. Ce sont donc les premières publications qui auront le plus d’impact.

2°) la récence : la rapidité de l’interaction.

3°) le timing : si vous créer une publication lorsqu’il y a beaucoup d’activité sur le réseau social avec de nombreux internautes de connectés, alors vous augmentez vos chances de visibilité. Donc évitez de publier quand votre cible d’utilisateurs est inactive (quand elle dort par exemple).

 edge-rank-formula

En somme, ces indicateurs se combinent parfaitement et plus vous répondrez de manière pertinente à ces critères techniques de l’Edgerank et plus vous augmentez vos chances d’être visible sur la plateforme sociale.

[box_info]Exemple d’un combo idéal: une première photo publiée (critère affinitaire et de fréquence) qui accumule beaucoup de likes et de commentaires (popularité) en très peu de temps à une heure de pointe (récence et timing).[/box_info]

[box_warning]Après plusieurs expériences nous avons remarqué que c’était la métrique « popularité » qui avait le plus d’impact auprès de la visibilité des publications. Il s’agit donc d’un élément à soigner pour votre Edgerank et cela passe par une seule chose: l’intérêt suscité auprès de l’utilisateur. Or, cela passera par du contenu à valeur ajoutée, exclusif et surtout axé sur l’expérience client/fan.[/box_warning]

Baromètres

Désormais vous allez pouvoir faire joujou avec l’Edgerank pour améliorer la visibilité de votre contenu. Cependant, on me demande souvent comment mesurer les performances de votre page Facebook.

Déjà il faut savoir que Facebook vous donne plusieurs KPI (indicateurs clés de performances) au sujet de vos publications dans les Facebook insights.

Vous y retrouverez entres autres :

  • la portée (le nombre de personnes uniques qui ont vu votre publication) ;
  • utilisateurs engagés (personnes qui ont cliqué sur votre publication) ;
  • personnes qui en parlent (personnes qui intéragissent avec votre contenu) ;
  • taux de viralité (pourcentage de personne qui ont créé une actualité à partir de votre publication).

Ce sont donc des chiffres qui vous permettront de juger la visibilité de votre contenu mais surtout de les confronter pour découvrir ce qui marche le mieux pour la délivrabilité de votre information.

De surcroît, je vous conseille de ne pas vous fier aux différentes études trop généralistes du genre « à quel moment faut-il publier sur Facebook selon votre secteur d’activité » , le « timing idéal pour être visible »… En effet, il faut voir au cas par cas. Chaque page facebook dispose de sa communauté et de ses problématiques en matière de communication, de codes comportementaux.

Naturellement, il est possible de se comparer vis-à-vis de ses concurrents directs avec entre autre un baromètre touristique qui est édité par l’agence de communication « We Like Travel ». Ces derniers proposent un classement des Pays, CRT, CDT et bientôt OT des différentes destinations touristiques. Vous y retrouverez :

  • le classement ;
  • le nom de la page ;
  • le nombre de fans ;
  • le taux d’engagement.

barometre-we-like-travel

Le taux d’engagement qu’ils proposent est calculé de manière fiable en exprimant pour chaque publication effectuée, la somme des interactions qui est ensuite divisée par le nombre de fans. L’engagement présenté dans ce baromètre est la moyenne des réactions aux publications de chaque page Facebook. Vous pouvez faire de même et comparer votre taux d’engagement vis-à-vis de votre destination touristique.

Enfin, je vous propose un dernier outil gratuit qui analysera différents critères de performances liés à l’Edgerank (il existe pleins d’outils mais certains demande plus d’efforts et me laissent encore dubitatif sur les résultats).

Ce baromètre est cette fois-ci édité par Agorapulse en confrontant vos résultats avec les pages similaires en nombre de fans.

Ainsi vous pouvez comparer :

  • la portée de publications ; 
  • l’engagement ;
  • le taux de personnes qui en parlent ;
  • le taux de retours négatifs ;
  • la portée virale ;
  • la portée organique ;
  • le taux de clics.

barome-agorapulse

De quoi voir si vous êtes un bon élève en matière d’engagement Facebook. Le processus est simple : connectez vous par le biais du Facebook connect, sélectionnez la page désiré et analysez vos résultats en un seul tableau de bord.