Temps de lecture > 6 minutes

Ctrip est spécialisé dans les réservations d’hôtels à petit prix, dans les billets d’avions bon marché, les tours et les informations pour ceux qu’ils veulent voyager.

Ctrip est le leader incontesté de l’e-tourisme en Chine.

Leader de l’e-tourisme en Chine avec plus de 50% des parts de marché de l’OTA dans ce pays, faisons donc un zoom sur cet acteur majeur de l’e-tourisme chinois

Histoire

Ctrip.com International Ltd crée en 1999 est situé à Shanghai en Chine. C’est un service de voyage qui propose des réservations de logement, une billetterie pour les transports, des tours et gestion de voyages. Ctripprend en charge les informations sur l’hôtel et les vols pour permettre à des voyageurs d’affaires et de loisirs de faire des bonnes réservations rentables. Ctrip aide aussi les clients a réservé des circuits touristiques et des visites guidées.

L’entreprise possède 17 autres bureaux à Beijing, Guangzhou, Shenzhen, et d’autres grandes villes de Chine. Ctrip est au NASDAQ la bourse de New York depuis le 9 décembre 2003. Le premier jour en bourse, Ctrip a réalisé une hausse record du cours de ses actions. Il est le leader en matière d’entreprise de services de voyage. Il possède environ 141 million de membres. Il offre beaucoup de services comme une application mobile, des réservations d’hôtels, une billetterie pour les avions et les trains, et  un guide touristique. Le statut de leader de Ctrip est dû à beaucoup de facteurs comme un grand réseau et une couverture globale de fournisseur, une plate-forme extensible et une structure de coût flexible, un excellent service client, une infrastructure et une technologie avancée et une équipe de gestion expérimentée.

Au troisième trimestre 2014, Ctrip a annoncé qu’il avait gagné en tout 2,3 milliards (368 million $), ce qui représente une augmentation de 38% sur la même période en 2013. Le revenu total pour le troisième trimestre de 2014 avait augmenté de 24% par rapport au trimestre d’avant. Les réservations de logement de Ctrip étaient restées dans une constante croissance, atteignant 69 % et 98% années après années. Le nombre d’application Ctrip téléchargées a atteint les 350 million, croissant de 75% par rapport au trimestre d’avant.

Nasdaq

Investissement

En 2010, Ctrip a investi dans Taiwan ezTravel, une compagnie de tours et Hong Knog Wing On Travel, une agence de voyage, étendant son service jusqu’à Taiwan, Hong Kong et Macau, en plus de 60000 destinations et attractions en Chine continentale. En 2013, il investi dans une application pour hôtels EconomyHotel Manager pour 6 million de dollars, dans Chanyouji, un réseau spcial pour voyageur, Yongche, un service de location de voitures chinois à hauteur de 60 million $ et eHiCar Services qui est aussi un service de location de voitures. En 2014, Ctrip a investi dans ToursForFun pour plus de 100 million de $, étendant son périmètre de voyage jusqu’en Amérique du Nord. En 2015, Ctrip a annoncé un investissement dans Travel fusion, une agence de voyage spécialisée dans les prix bas, en achetant une part importante de la société.

Part de marché

En 2013, Ctrip était un acteur important dans OTA (Online Travel Agency),  avec une part de marché de 33,9 %.

ctrip2

Stratégie

Ctrip cible premièrement des voyageurs indépendants de Chine qui ne voyagent pas en groupe. Ctrip propose des offres comprenant un hôtel plus un vol pour avoir un prix réduit, et fait également des réductions directement sur son site. Comme une partie essentielle de la stratégie de Ctrip est l’international, un grand nombre de version du site de langues différentes ont été lancées. Ctrip, qui avait le chinois et l’anglais à ses début a maintenant du japonais, du coréen, de l’allemand, du français, de l’espagnol, du russe et du vietnamien.

De plus, son site et l’application mobile permettent de réserver des hôtels et des vols. Le but de Ctrip est de créer de la valeur à long terme en tant qu’actionnaire en augmentant sa position comme principal fournisseur de services de voyage en Chine. Pour cela, la société a l’intention d’accroître la marque de Ctrip pour attirer de nouveaux fournisseurs de voyage et pour être en pourparlers des clauses plus contractuelles avec ses fournisseurs existants, augmenter son inventaire de réseau et de pièces de fournisseur d’hôtel, ainsi que d’augmenter la billetterie de vol et les offres de produit de voyage. La société a l’intention également de poursuivre des investissements stratégiques sélectifs et de s’étendre plus loin dans le marché. Ctrip a conclue des partenariats pour augmenter ses services et augmenter son marché.

ctrip3

Partenariats

Il y a beaucoup de compétition dans le marché du tourisme en Chine, c’est pourquoi Ctrip a conclu des partenariats. Mariott Rewards, le programme de fidélité international fortement acclamé de Marriott et Ctrip ont conclu un partenariat qui offre aux voyageurs chinois une large variété d’hôtels et de récompenses s’ils vont dans un des 3600 hôtels participant autour du monde. La même année, Ctrip et Booking.com ont conclu un accord qui permet à Ctrip d’accéder au portefeuille de contacts de Booking.com de plus de 235000 hôtels participant. Les inventaires d’hôtels de Booking.com seront offerts en plus des hôtels déjà participants. Cette relation a augmenté le nombre total d’hôtels disponibles de Ctrip ainsi que leur couverture ce qui inclue maintenant plus de 170 pays couvert par Booking.com.

ctrip4

 En 2013, Ctrip a fait un partenariat avec Qunar, une plateforme d’informations sur le tourisme qui est aussi bien placé dans OTA. La coopération entre le moteur de recherche de voyage et l’agence de voyage en ligne est l’inévitable résultat d’une tendance principale du développement des informations et produits sur les voyages. Ctrip a aussi de la compétition au niveau des leaders industriels et est en besoin urgent de ressources sur des clients, d’information sur le marché, d’avis sur le prix, des choses que Qunar possède. Les investissement effectués par Baidu ont amené la question du rassemblement des ressources de Qunar et Ctrip pour ne faire qu’un seul géant de l’e-tourisme qui aurait pu asseoir complètement sa domination sur le marché de l’e-tourisme chinoise à plus de 80%, un peu comme Baidu dans son propre domaine il y a quelques années. Mais ce merger n’a finalement pas eu lieu, n’entrant pas dans les plans des CEO des deux entreprises.

Logo_Qunar

Plus d’information sur le comportement des chinois en ligne ici