Temps de lecture > 2 minute

Si vous avez suivi l’actualité du web, vous avez forcément entendu parler du responsive web design. Derrière ce terme barbare se cache une adaptation de votre contenu au support mobile: smartphone et tablettes. Cependant, le responsive n’est pas obligatoirement la stratégie adéquate à votre solution mobile.

A mes yeux il existe deux typologie de décision à prendre au sujet de la mobilité: l’adaptation graphique du contenu et l’ajustement du message en fonction du support.

[one_third_first]

Le site Mobile de la Mairie des Sables d'Olonne

Le site Mobile de la Mairie des Sables d’Olonne

[/one_third_first][one_third_last]

Le site responsive webdesign du camping les dunes

Le site responsive webdesign du camping les dunes

[/one_third_last]

Adaptation graphique

Si le responsive design fait beaucoup parler de lui ces derniers temps, ce n’est pas sans raison. Fort de son succès il permet une polyvalence d’affichage en une seule programmation. A noter que cette solution technique a eu la bénédiction de Google (Amen !).

mobinaute

Message en fonction du support

Le message est une nouvelle fois adaptée graphiquement au support, mais en plus il y aura un choix au niveau des rubriques affichées pour uniquement garder l’essentiel. On pousse au maximum l’expérience utilisateur en proposant de manière naturelle l’information qui suscite le plus d’intérêt : délivrer le bon message, au bon moment dans un contexte graphique ergonomique et mobile.

Contrairement au responsive design qui ne requiert qu’une réflexion « technique », le site mobile est une réadaptation des besoins en situation de mobilité. Le touriste qui utilise son smartphone est dans un contexte de consommation immédiate et recherche une information précise qui correspond à son besoin à l’instant t. Cela implique des notions d’immédiateté, de rapidité, de practicité.

Le tablonaute (utilisateur de tablettes), quant à lui reste dans un contexte de séduction et de préparation de séjour.

La notion à retenir sur le sujet

S’il y a une version responsive, il y a des version mobiles et par conséquent le coût sera plus élevé.

  • Complètement d’accord. Le responsive n’est qu’une facette graphique d’un site pour le rendre plus lisible sur différents supports, et pas forcément plus « utilisable » car bien des contenus ne devraient pas figurer en situation de mobilité.

  • Jacques BUREL

    Très bonne synthèse, qui laisse le débat ouvert sur la gestion de l’information touristique et l’approche particulière sur mobile. Mais c’est une autre histoire….